rescatado-menor-indigena

L'Armée nationale, dans le cadre d'un effort coordonné et interinstitutionnel conduit par le Gaula militaire (Groupe anti-enlèvement et extorsion), la Force Aérienne Colombienne, la Police nationale et le bureau du procureur spécialisé 117, a récemment libéré un enfant autochtone qui avait été enlevé par le groupe armé organisé, Dixième structure, dans le département D'Arauca.

L'opération militaire a été conduite dans le hameau Caño Seco, dans la municipalité D'Arauquita, où, par mandat du tribunal, le bâtiment dans lequel l’enfant est resté pendant quatre mois a été recherché. Il a ensuite été remis à l'Institut colombien De Protection de la famille (ICBF) pour le rétablissement de ses droits. Les troupes ont capturé une femme qui a été mise sous la garde vue des autorités.

Le sauvetage a eu lieu après la dénonciation posée par ses parents, qui faisaient partie des groupes armés illégaux. Récemment, ils s’étaient rendus aux troupes de la Dix-huitième Brigade, indiquant que l'enfant avait été arraché de leurs bras, les 26 avril et livrée aux réseaux de soutien au terrorisme comme pour les forcer à rester dans les rangs de l'illégalité.

 

Source: 10ème Brigade de l'Armée Nationale

0 Commentaires
Saturday, August 24, 2019 By johncampos