Un nouveau coup a été porté par les unités de la Marine colombienne dans le Pacifique colombien contre les organisations de trafic de drogue, qui cherchaient à transporter 1 663 kilogrammes de chlorhydrate de cocaïne en Amérique centrale, depuis l'embouchure du fleuve Yurumanguí dans le département de Valle del Cauca.

 

Les unités de surface de la force navale du Pacifique lors des opérations de contrôle maritime et guidées par le renseignement naval ont détecté le navire suspect naviguant à grande vitesse. Après une poursuite maritime conduite par des unités de la Garde côtière, le bateau piloté par trois Colombiens a été intercepté.

 

Lors de l'inspection du bateau, les membres de la Garde côtière ont trouvé 84 sacs de différentes tailles à l'intérieur du bateau, contenant apparemment des alcaloïdes.

 

La substance, les individus et le bateau ont été transportés au Port de Buenaventura, dans le département de Valle del Cauca, où les autorités judiciaires ont inspecté les sacs et ont déterminé qu'ils contenaient 1 663 kilogrammes de chlorhydrate de cocaïne. La drogue et les individus ont été mis sous la garde vue des autorités.

 

Avec cette opération, la force navale du Pacifique a empêché les organisations de trafic de drogue de recevoir près de 55 millions de dollars en cas d’être vendus sur le marché illégal international.

 

Cette année, la force navale du Pacifique a trouvé environ 55 tonnes de chlorhydrate de cocaïne, empêchant l’entrée de près de deux milliards de dollars dans les organisations de trafic de drogue dans cette région du pays.

 

Source: force navale du Pacifique

0 Commentaires
Tuesday, June 11, 2019 By Merybravo