Dans le cadre des opérations de lutte contre le trafic de drogues, des unités de la Marine colombienne, ainsi que des troupes de l'Armée nationale, ont pu trouver une cachette illégale où il y avait 1 250 kilogrammes d'précurseurs solides, qui seraient utilisés pour la production de pâte de base de coca, dans la municipalité de Barrancominas, dans le département de Guainía.

 

Conformément au Plan du Bicentenaire, les unités des bataillons fluviaux de la Marine no.50, avec le Bataillon de combat terrestre no.28 de L'Armée nationale, grâce à une opération d'assaut amphibie, ont pu trouver une structure en bois improvisée avec un toit de palme, où 16 sacs d'urée, deux sacs d'ammoniac, sept sacs Fertilisant, une pompe de pulvérisation et un baril avec cinq gallons de carburants mixtes.

 

Selon les renseignements, ces éléments appartiendrait aux réseaux terroristes de soutien du front "José Daniel Pérez Carrero", du groupe armé organisé ELN. Cette année, la force navale de L'est, a réussi à frapper la chaîne du trafic de drogue utilisé par ce groupe en marge de la loi pour financer ses opérations criminelles. Ainsi on a découvert 1,7 tonne d'précurseurs solides et  6,397 gallons de précurseurs liquides ; on a aussi détruit 10 constructions la production des alcaloïdes avait lieu.

 

Personne n’a été capturé pendant l'opération.

 

Source: Force Navale De L'Est

0 Commentaires
Thursday, May 23, 2019 by Anonyme (non vérifié)