Les éléments ont été détruits conformément aux protocoles établis par le groupe Exde de L'Armée nationale pour la Protection civile et environnementale.

 

Au cours d'opérations militaires conduites conformément au Plan du Bicentenaire, les troupes du bataillon D'infanterie N°29 « German Ocampo Herrera » de l'Armée Nationale, trouvent deux dépôts illégaux qui appartiendraient au groupe armé organisé structure résiduelle 40.

 

La première opération a été conduite à la périphérie de la municipalité Uribe (Meta), où une cachette a été trouvée. Ce dépôt illégal contenait 180 unités de munitions de 7,62 mm et 11 détonateurs électriques, camouflés à l'intérieur d'un sac en plastique de couleur Noire.

 

Par la suite, dans le hameau Porvenir, à Jardín de Peñas, dans la municipalité de Mesetas, dans le département de Meta, on a trouvé et détruit deux cylindres de gaz de 40 livres chargés d'engins explosifs, cachés dans une zone de plantes de montagne à 200 mètres de la route menant Uribe-Mesetas, en Meta.

 

Source: Armée Nationale

0 Commentaires
Monday, June 3, 2019 by johncampos