Alias "Jainover" ou "El Tigre", aurait participé dans l'attaque contre la population civile et l'Armée nationale le 2 mai 2019, dans la municipalité D'Uribe, dans le département de Meta, où sept personnes ont été blessées.

 

Dans la zone rurale de la Jardin de Peña dans la municipalité de Mesetas, dans le département de Meta, au cours d'opérations militaires dans le cadre du Plan Bicentenaire, les troupes du bataillon D'infanterie no.29 « Général Gustavo Ocampo Herrera », en soutien interinstitutionnel avec le CTI (Corps Technique d’Investigations) du Bureau du procureur, a été en mesure de capturer alias "Jainover" ou "El Tigre", chef du réseau de soutien de la structure 40 et main droite d’alias "Calarcá", chef de ce groupe armé organisé résiduel.

 

Il est accusé d’être en charge de la collecte d'importantes sommes d'Argent produit de l'extorsion dans les hameaux  Jardin de peña, Alto gouvernador, Colinas et Cafetales dans la municipalité de Mesetas, dans le département de Meta. Avec sa capture, cette organisation criminelle perd un axe critique dans les activités de renseignement criminel pour la réalisation d'actions terroristes contre la population civile, les travaux de génie civil critique de la nation et la Force publique.

 

Ce criminel aurait aussi participé dans plusieurs attaques contre la population civile et les forces de sécurité, comme l'embuscade le 17 janvier 2018, dans le hameau Bajo Andes contre la Police nationale, qui a fait six blessés y compris des policiers. Le 26 janvier 2018, il a participé à l'incendie d'un véhicule de la compagnie Flota La Macarena, dans le hameau de Muriba. Entre novembre et décembre 2018, il a participé à deux opérations terroristes contre les forces de sécurité dans la municipalité D'Uribe, faisant partie du renseignement criminel pour l'action.

 

Son opération criminelle la plus récente a été rapportée le 2 mai dans la zone urbaine D'Uribe, où sept personnes ont été blessées, dont un mineur d’âge, un sous-officier et un soldat.

 

L’individu a été mis sous la garde vue du procureur spécial no 114 de Villavicencio, en Meta, pour le délit d’extorsion, rébellion, terrorisme, associations pour commettre des délits.

 

 

Source: Armée Nationale

 

0 Commentaires
Wednesday, May 15, 2019 By merybra