Une opération d’investigations et de contrôle maritime a conduit la marine de la Colombie à la découverte de dix tonnes de ciment, transportés à bord d'un navire de cabotage, dans la municipalité d’Acandí, dans le département de Chocó.

 

La découverte a eu lieu à des moments où des unités de la Station de la Garde côtière à Uraba, inspectaient le navire "El Tropezon", conduit par huit individus, qui est arrivé à la ville de Sapzurro, Acandí, depuis le port de Cartagena, dans le département de Bolívar.

 

Lors de l'inspection du bateau, on a trouvé 200 sacs de ciment gris pesant 50 kilogrammes chacun. Les personnes responsables du transport de l’élément n'avaient pas présenté aux autorités le certificats de possession de substances sous contrôle pour le production de stupéfiants délivré par la Direction Nationale des stupéfiants et le règlement de transport et de mobilisation des éléments présumés utilisés pour la fabrication de substances illicites.

 

Les dix tonnes de ciment, évaluées à environ quatre millions de pesos, ont été mis sous la garde vue de la police de la municipalité de Sapzurro. Lors de la découverte personne n'a été capturé et le navire n’a pas été immobilisé.

 

Source: Marine de la Colombie

0 Commentaires
Sunday, March 17, 2019 By catalina