Au cours d'opérations de contrôle territorial, dans le cadre du plan de campagne "héroes de la libertad", des troupes de la "Force opérationnelle Vulcano", ont trouvé dans les zones rurales de la municipalité de Teorama, dans le département de Norte de Santander, deux citoyens qui auraient été enlevés par le groupe armé organisé, GAO (en espagnole), Eln, compagnie "Héroes del Catatumbo".

 

Les faits se sont effectués dans le hameau Vijagual, dans la municipalité de San Pablo, municipalité de Teorama. Les soldats du bataillon d’opérations terrestres No.8, dans des opérations militaires, ont écouté quelques voix qui demandaient secours à quelques mètres d'un poste de contrôle militaire.

 

Dans la recherche, on rapporte la découverte de deux hommes enchaînés près des chevilles sur un chemin qui communique le hameau avec les villages voisins.

 

Une fois que les protocoles de sécurité prévus par les traités de droit international humanitaire ont été implémentés, les soldats ont commencé à leur fournir protection et sécurité, les libérant des chaînes avec lesquelles ils étaient liés.

 

Selon les informations fournies par les personnes libérées, ils ont profité un moment de distraction de leurs kidnappeurs pour échapper.

 

Les deux hommes ont déclaré que leurs enlèvements avaient eu lieu dans la municipalité de San Pablo, à Teorama, il y a environ 28 jours.

 

Les personnes libérées ont été dirigées vers les autorités, qui sont chargées de clarifier les faits.

 

Le Force Opérationnelle Vulcano continuera de mener des opérations militaires pour contrer les actes criminels de groupes criminels dans la région de Catatumbo. On invite également la population civile à signaler tout acte suspecte à travers la ligne nationale 147.

 

Source: Force Opérationnelle Vulcano

0 Commentaires
Monday, June 10, 2019 By Anonyme (non vérifié)