Contundente golpe de las Fuerzas Militares contra la minería ilegal en Cauca

Dans le cadre de L'Opération Artemisa, qui vise à atténuer les dommages causés à l'environnement, on a obtenu ce résultat qui a entraîné des dommages financiers pour les groupes armés qui commettent des crimes dans le sud du Département.

 

Les troupes de la Troisième Division de l'Armée Nationale, en collaboration avec la Force Aérienne Colombienne, en coordination avec la police nationale et le CTI (Corps Technique d’Investigations) du Bureau de Procureur, ont pu donner l'un des coups les plus décisifs contre l'exploitation minière illégale dans le Département de Cauca, précisément dans le hameau Cajamarca, dans la municipalité de Mercaderes.

 

Dans cette opération il a été possible la destruction de cinq rétrocaveuses qui étaient utilisées pour l'exploitation illégale de gisements minéraux et la neutralisation de deux autres, grâce à l'opération des groupes spécialisés en engins explosifs, qui ont été accompagnés par les membres de L'escouade anti-émeute Mobile de la Police nationale et les troupes du bataillon de haute montagne No.4.

 

Cinq aéronefs ont transporté les unités qui ont participé à cette importante opération, qui avait pour but de contrer ce phénomène de criminalité qui cause des pertes à l'environnement; les machines détruites auraient coûté près de trois milliards de pesos.

 

Selon les premières informations fournies par les services de renseignement militaire, cette machine serait utilisée par le groupe armé organisé Eln, frente "Manuel Vásquez Castaño", pour recevoir mensuelle plus d'un milliard de pesos, avec lequel ils financeraient leurs activités illicites et leurs activités armées dans la région du sud-ouest de la Colombie.

 

Source: Armée Nationale

0 Commentaires
Thursday, July 11, 2019 By merybra