Dans le cadre des opérations de renseignement des unités de L'Armée nationale, en coordination avec le Bureau du Procureur général et des unités du commandement conjoint d’opérations spéciales (Ccoes), Arturo Ordóñez Riveros, alias "Horacio", "Ezequiel" ou "Elefante", membre de la Direction Nationale de L'ELN et chef du front urbain de ce groupe terroriste, a été capturé à Bogota.

 

Alias "Elefante", était membre de la Direction Nationale de L'ELN et était chargé de diriger le Front national de guerre urbaine qui commet des délits à 10 grandes villes (Barranquilla, Cartagena, Cúcuta, Bucaramanga, Barrancabermeja, Medellín, Popayán, Cali, Neiva et Bogota) et était chargé de diriger et planifier des opérations terroristes dans ces villes.

 

En mai 2003, il avait été capturé et condamné à six ans de prison pour avoir transporté 1 746 unités de dynamite et d'autres éléments explosifs qui allaient être utilisés par des terroristes. Il a fait l'objet de deux mandats d'arrêt, l'un pour Recrutement illégal de mineur d’âges et l'autre pour rébellion aggravée.

 

Au cours des dernières années on a réussi à neutraliser 6 meneurs de L'ELN qui étaient en charge de la renaissance du Front de guerre et le centre de leurs structures urbaines. Ils sont alias "Guadalupe" (2016), alias "Antonio" (2017), alias "Tista", alias "Walter", Alias "Mateo" (2018), et maintenant, alias "Elefante".

 

Source: Ministère de la Défense

0 Commentaires
Friday, March 1, 2019 By Anonyme (non vérifié)